Cunnilingus et anulingus peuvent être à l’origine de différentes infections sexuellement transmissibles (IST). L’utilisation d’une digue dentaire, également appelée « digue buccale » ou « carré de latex », peut permettre d’éviter la transmission de ces IST pendant le sexe oral. Un petit carré de latex qui ne demande qu’à être connu !

Les points à retenir

  • La digue dentaire sert à se protéger des IST en cas de cunnilingus et d’anulingus.
  • Il est possible de fabriquer soi-même sa digue dentaire à partir d’un préservatif.

À quoi sert une digue dentaire ? 

Si l’utilisation d’un préservatif permet de se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST) lors de pénétrations vaginales ou anales, la digue dentaire, elle, permet de se protéger en cas de sexe oral (cunnilingus ou anulingus). Elle permet d’éviter les risques de transmission d’IST, comme l’herpès génital, la gonorrhée, la syphilis et la chlamydiose

Comment utiliser une digue dentaire ? 

Comme le préservatif externe (masculin) ou interne (féminin) avant une pénétration, la digue dentaire, souple et flexible, se place avant le rapport buccogénital ou buccoanal sur la zone concernée. 

Les quatre étapes clés pour utiliser une digue dentaire
  • Étape 1 : sortez le tissu de son emballage et dépliez-le.
  • Étape 2 : appliquez un gel lubrifiant à base d’eau sur la zone vaginale ou anale.
  • Étape 3 : placez la digue dentaire à l’entrée du vagin et sur le clitoris ou sur la zone anale, tout en veillant à bien le maintenir pendant l’acte.
  • Étape 4 : une fois le cunnilingus ou l’anulingus terminé, jetez le carré de latex à la poubelle (jamais dans les WC !). 

Quelles sont les précautions à prendre lors de l’utilisation d’une digue dentaire ? 

Avant d’utiliser une digue dentaire, il est nécessaire de respecter quelques précautions d’emploi : 

  • ne déplacez pas la digue dentaire d’un endroit à un autre, changez de digue dentaire entre chaque rapport et entre chaque partenaire ;
  • vérifiez la date limite d’utilisation ;
  • n’utilisez pas une digue dentaire endommagée. Si votre carré de latex présente des déchirures ou autre, changez-le.

Où acheter une digue dentaire ? 

Encore méconnue, et pourtant nécessaire pour se protéger des IST lors d’un anulingus ou d’un cunnilingus, la digue dentaire est beaucoup plus difficile à trouver que les préservatifs externes (« masculins ») ou internes (« féminins »). On la trouve principalement sur Internet. Toutefois, elle coûte relativement cher comparée aux préservatifs : comptez environ 8 euros pour quatre unités. La solution ? En fabriquer !

 Comment fabriquer votre digue dentaire ? 

Vous pouvez fabriquer vous-même votre digue dentaire à l’aide d’un préservatif interne (« féminins ») ou externe (« masculin »). 
Pour ce faire, rien de plus simple :

  1. prenez le préservatif de votre choix ;
  2. ouvrez-le ;
  3. déroulez-le ;
  4. coupez les extrémités à l’aide de ciseaux désinfectés ;
  5. découpez-le ensuite dans la longueur.

Vous pourrez ensuite utiliser la partie lubrifiée en guise de digue dentaire en la plaçant contre la zone de votre choix.