Le préservatif interne pour se protéger contre les IST

Comme le préservatif externe ou « préservatif masculin », le préservatif interne ou « préservatif féminin » est à la fois un moyen de contraception et un moyen de se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST).

Les points à retenir

  • Le préservatif interne permet de lutter efficacement contre les IST.
  • Il doit être correctement utilisé pour être efficace.
  • On peut le mettre en place jusqu’à 8 heures avant le rapport.
  • Le préservatif interne est hypoallergénique.
préservatif féminin déroulé
Le préservatif interne permet de lutter efficacement contre les IST.

Le préservatif interne, qu’est-ce que c’est ?

Le préservatif interne, aussi connu sous le nom de  « » ou « pour femmes » est un moyen de et de protection qui se place à l’intérieur du ou de l’. Disponible sur le marché depuis 1998, il reste néanmoins moins connu et moins utilisé que le préservatif externe ou masculin. Tout comme le préservatif externe, il est à usage unique et est vendu déjà lubrifié.

Comme le préservatif externe, le préservatif interne se présente sous la forme d’un tube souple et fin, mais il est plus large et dans des matières différentes, en ou en

  • Il mesure moins de 8 cm de largeur et plus de 15 cm de longueur, et il est muni d’un anneau souple à chaque extrémité. 
  • Le petit anneau intérieur, situé du côté fermé, s’insère à l’intérieur du vagin ou de l’anus et assure le bon maintien du préservatif à l’intérieur. 
  • Le grand anneau extérieur, situé du côté ouvert, recouvre les parties externes du sexe féminin (dont la et le ) ou de l’anus.

Le préservatif interne, à quoi ça sert ?

Le préservatif interne a une double utilité :

Bon à savoir : le préservatif est le seul moyen de contraception qui permet en même temps d’éviter les IST. En effet, si les autres méthodes contraceptives courantes permettent d’éviter une grossesse, elles ne sont pas efficaces pour vous protéger des germes et des bactéries responsables des IST. 

Quels sont les avantages du préservatif interne ?

  • Il est hypoallergénique ! Sans , le préservatif féminin convient aux personnes allergiques. Il est généralement fabriqué en polyuréthane ou en nitrile, un caoutchouc naturel réputé pour sa résistance, son élasticité, son étanchéité, mais aussi pour être hypoallergénique.
  • Il peut être mis en place jusqu’à 8 heures avant la relation sexuelle !
  • Plus résistant que le préservatif externe, il présente moins de risque de déchirures.
  • Il s’adapte à toutes les formes de vagin.
  • Il transmet bien la chaleur du corps pour une sensation plus agréable.
  • C’est le seul moyen, avec le préservatif externe, de se protéger contre les IST.

Comment choisir votre préservatif interne ? 

Le préservatif interne est disponible dans une seule taille, car il s’adapte à tous les vagins.
Vous pouvez en revanche choisir la matière hypoallergénique qui vous convient le mieux entre :

  • le polyuréthane ;
  • le nitrile.

Bon à savoir : vérifiez que figure le sigle CE (communauté européenne) ou NF (norme française) sur l’emballage de votre préservatif, ainsi que sa date de péremption.

Comment utiliser un préservatif interne ? 

L’utilisation d’un préservatif interne demande une certaine prise en main. Pour être à l’aise le jour J, entraînez-vous seule et vous prendrez rapidement le coup de main ! 

Il est plutôt conseillé de le mettre en avance pour qu’il ait bien le temps d’adhérer aux parois de la , ce sera plus confortable.

  • 6
    Préservatif interne

    Les six étapes clés pour utiliser un préservatif interne !

  • Préservatif interne emballéÉtape 1

    Ouvrez le sachet, sans utiliser vos dents, et sortez délicatement le préservatif de l’emballage pour ne pas le déchirer.

  • Préservatif interne pincé entre deux doigtsÉtape 2

    Choisissez une position confortable pour mettre en place le préservatif. Pincez le plus petit des anneaux (l’anneau interne) entre le pouce et l’index.

  • Préservatif interne poussé dans le vaginÉtape 3

    Toujours en pinçant l’anneau, insérez-le. Veillez à ce qu’il ne soit pas tordu une fois à l’intérieur.

  • Préservatif interne placé correctement dans le vagin vu de côté.Étape 4

    À l’aide de l’index, poussez le petit anneau le plus au fond possible. Le grand anneau (anneau externe) doit rester en dehors du vagin ou de l’anus. Une fois en place vous pouvez remettre vos sous-vêtements et bouger comme vous le souhaitez.

  • Préservatif interne torsadé et tiré vers l'extérieur du vaginÉtape 5

    À la fin du rapport, tournez l’anneau externe sur lui-même pour fermer le préservatif et éviter que le sperme ne coule dans le vagin ou l’anus, puis tirez délicatement le préservatif pour l'extraire.

  • Préservatif interne jeté à la poubelleÉtape 6

    Jetez ensuite le préservatif à la poubelle.

1 / 7

Petites astuces :

  • Frottez l’emballage entre vos mains avant de l’ouvrir pour bien répartir le .
  • Au moment du rapport, guidez le pénis du partenaire pour qu’il entre bien dans le préservatif et non à côté.

Bon à savoir : n’utilisez jamais un préservatif externe et un préservatif interne en même temps. Cela risquerait de les déchirer.

Choisir le bon lubrifiant, c’est important !
Bien qu’il soit déjà lubrifié, vous pouvez le lubrifier davantage si besoin à l’aide d’un lubrifiant à base d’eau compatible avec les préservatifs internes comme externes. En revanche, bannissez la vaseline, l’huile ou le beurre qui pourraient fragiliser le préservatif et causer sa déchirure pendant le rapport sexuel.

Comment augmenter l’efficacité de votre préservatif ?

Pour que l’utilisation de votre préservatif soit efficace, vous devez :

  • utiliser correctement le préservatif (en suivant les six étapes) ;
  • utiliser un préservatif pour chaque rapport sexuel ;
  • utiliser un seul préservatif à la fois : il ne faut jamais mettre deux préservatifs l’un sur l’autre ou un préservatif externe associé à un préservatif interne ;
  • utiliser un lubrifiant qui soit adapté au type de préservatif choisi.

Le préservatif, un allié pour réduire le risque de grossesse imprévue ! 
Pour éviter tout risque de grossesse non désirée, vous pouvez adopter la double protection en utilisant le préservatif en complément d’une autre méthode de contraception. Si vous n’avez pas encore adopté un moyen de contraception autre que le préservatif, vous pouvez prévoir une contraception d’urgence en avance chez vous. En cas d’accident de préservatif, vous pourrez réagir plus rapidement ! 

Comment obtenir un préservatif interne et à quel prix ? 

Vous pouvez vous procurer des préservatifs internes sans ordonnance en pharmacie, mais aussi sur Internet. 
Leur coût est environ de 9 euros la boîte de 3 en pharmacie*, mais on peut en obtenir gratuitement dans les Centres de planification et d’éducation familiale (), dans les Centres gratuits d’information, de et de diagnostic () et dans les associations de lutte contre le VIH.

Bon à savoir : à l’heure actuelle, seuls certains préservatifs externes sont pris en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 60 %. Les préservatifs internes ne sont donc pas remboursés.

3 €

C’est le prix indicatif d’un préservatif interne en pharmacie (vendu par 3)*.

0 €

Dans les CPEF, les CeGIDD ou certaines associations, le préservatif interne est gratuit.

* prix public indicatif