Comment se passe la première consultation gynécologique ?

Comme beaucoup de femmes, vous appréhendez votre première consultation gynécologique. Vous débordez de questions et vous vous demandez comment cela va se passer ? Rassurez-vous, nous allons vous aider à préparer ce rendez-vous afin que vous soyez le plus détendue possible le jour J.

Les points à retenir

  • Vous pouvez aussi bien venir seule qu’accompagnée d’un proche.
  • La première consultation est avant tout basée sur le dialogue. Il n’est pas obligatoire de se déshabiller.

Quand faut-il consulter un gynécologue pour la première fois ? 

La première consultation a lieu quand vous sentez que vous en avez besoin, de préférence avant 25 ans, car c’est à cet âge qu’il est recommandé de faire le premier pour le dépistage du cancer du col de l’utérus.
À la suite de ce premier rendez-vous, il sera important d’avoir un suivi médical annuel, tout au long de votre vie, afin de prendre soin de vous et de votre corps. 

Dois-je avoir l'autorisation de mes parents pour une première consultation ? 

Non. Même  si vous avez moins de 18 ans, aucune autorisation parentale n’est nécessaire pour aller consulter un(e)

Il est recommandé d'effectuer son premier frottis à partir de 25 ans.

À qui m'adresser pour ma première consultation gynécologique ? 

Vous pouvez vous adresser aussi bien à un(e) gynécologue qu’un médecin généraliste ou une . Cette consultation peut avoir lieu dans un cabinet de ville, dans un centre de santé, à l’hôpital, dans un centre de planification.

Le saviez-vous ? Toute consultation gynécologique n'est pas forcément faite par un(e) gynécologue. Elle peut aussi être réalisée par un médecin généraliste ou une sage-femme.

Peut-on venir accompagnée ? 

Oui, vous avez le choix ! Vous pouvez aussi bien venir seule qu’avec un(e) une ami(e), un frère ou une sœur, un parent, votre conjoint...

Doit-on se mettre nue lors de cette première consultation ? 

Il n’y a aucune obligation à devoir être examinée lors d’une consultation gynécologique. Ça n'est pas toujours utile. Dans tous les cas, il est possible de refuser.

Quels sujets peut-on aborder lors de cette consultation ?

Absolument tous ! Sentez-vous libre de parler de tout ce que vous voulez. Il n’y a pas de question bête. Votre médecin ou sage-femme est là pour ça, c’est son métier. Vous pourrez ainsi lui poser des questions sur votre corps, votre sexualité, les moyens de ou sur vos problèmes de santé éventuels. Cette première consultation est avant tout basée sur le dialogue et vous permettra de savoir si vous vous sentez à l’aise avec cette personne. Si ce n’est pas le cas, vous avez le droit de changer jusqu’à trouver le médecin ou la sage-femme avec lequel/laquelle vous vous sentirez en confiance.

Sources :

  1. La première consultation gynécologique, 2020 brochure, Santé publique France