Le DIU - Dispositif Intra Utérin (Stérilet) : comment ça marche ?

Un DIU ou "dispositif intra-utérin" est un moyen de contraception inséré dans l'utérus par un professionnel de santé. Le DIU est couramment appelé "stérilet" mais ce terme est inexact car un DIU ne rend pas stérile.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un dispositif , le plus souvent en forme de « T » qui mesure autour de 3 cm de long. Le médecin ou la l’insère dans l'.

Le DIU se termine par un fil qui est coupé très court par le médecin ou la sage-femme au moment de la pose. Il est assez long pour permettre au médecin ou à la sage-femme de retirer le DIU avec une petite pince. Ce morceau ne gêne pas le partenaire pendant les rapports sexuels.

Comment ça marche ?

Il existe deux types de DIU :

Le DIU au cuivre

Il est en plastique avec un ou plusieurs manchons de cuivre. Plus la surface de cuivre est grande, plus le DIU est efficace, car le cuivre rend les spermatozoïdes inactifs.

Le DIU en cuivre existe en deux tailles :"short " (court) et "standard ". Il y en a donc pour toutes les tailles d’utérus. Par exemple, une femme qui n’a jamais été enceinte (dont l'utérus est plus petit) peut parfaitement se faire poser un DIU « short ». Les plus petits font 2 cm de large et 2.8 cm de long

Le DIU hormonal

​​Il est aussi appelé « Système de diffusion intra-Utérin » ou SIU. Il contient une progestative () qu’il va délivrer en petite quantité. Cette hormone a plusieurs effets :

  • Un effet contraceptif : elle épaissit les sécrétions du col ("entrée") de l'utérus. Les spermatozoïdes ne peuvent donc plus passer.
  • Un effet sur les : le DIU hormonal peut diminuer la durée et le volume des règles ainsi que les contractions douloureuses qui les accompagnent ; certaines utilisatrices n'ont d'ailleurs pas de règles pendant qu’elles ont un DIU hormonal. Dans ces cas, ne pas avoir ses règles est sans danger pour la santé ou la fertilité.

Comment se fait-on poser un DIU ?

Qu’il soit au cuivre ou hormonal, le DIU peut être mis en place, par un , une sage-femme ou un médecin généraliste,. La pose en elle-même est très rapide.

  • Le DIU au cuivre peut être posé à n’importe quel moment du cycle.
  • Pour le DIU hormonal, il est recommandé que la pose ait lieu dans la semaine qui suit les règles. Pour être sûre d’éviter d’avoir mal, il est possible de prendre des antidouleurs deux heures avant la pose.

Avant la pose, le professionnel de santé peut effectuer une hystérométrie (il introduit dans l'utérus une tige graduée afin d'évaluer la forme, les dimensions et la sensibilité de l'utérus).

Après la pose d'un DIU, un suivi gynécologique régulier est nécessaire. Au minimum, une visite de contrôle par an permettra de s'assurer qu'il est correctement placé et vous permettra de faire le point sur votre santé gynécologique. La fréquence de ces contrôles est à discuter avec le professionnel de santé.

Quelle est son efficacité ?

Les DIU sont d'une très grande efficacité : ils sont efficaces à environ 99%. Comme les erreurs de manipulation n’existent pas en dehors du moment de la pose, l’efficacité de ce moyen de contraception ne dépend pas de l’utilisatrice.

  • Le DIU au cuivre est efficace dès le jour de son insertion. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il peut être utilisé comme (dans ce cas, il doit être posé dans les 5 jours après la date d’).
  • Le DIU hormonal est efficace immédiatement s’il est posé dans les 7 premiers jours du cycle. La pose ne doit normalement pas être réalisée en dehors de cette période.

Comment retire-t-on un DIU ?

Selon le modèle, le DIU peut être gardé entre 3 et 10 ans. Un contrôle une fois par an est à prévoir pour s’assurer qu’il est bien positionné.

Le DIU peut être retiré à n'importe quel moment, dès que la femme le désire, par un médecin ou une sage-femme. Le professionnel de santé va alors doucement, à l’aide d’une petite pince, tirer sur le fil attaché au bout du DIU, qui est visible à l'entrée de l'utérus. Il est possible de prendre des antidouleurs avant le retrait si on a peur d’avoir mal.

Le DIU hormonal est-il plus efficace que le DIU au cuivre ?

Lequel choisir ?

Les deux types de DIU sont très efficaces. Si vous devez choisir entre les deux types de DIU, ce sera pour le confort qu'il vous procurera.

Ainsi, si vous avez des règles douloureuses et abondantes, il sera plus confortable pour vous d'utiliser un DIU hormonal. Si vous préférez avoir un cycle naturel et ne prendre aucune hormone, vous pourrez choisir le DIU au cuivre.

Quels sont les avantages ?

Les avantages sont la simplicité, le confort, l'efficacité, la durée d'utilisation mais aussi :

  • L’absence d'hormones si vous optez pour le DIU au cuivre ;
  • Les effets sur les règles douloureuses et abondantes si vous optez pour le DIU hormonal.

Quels sont les inconvénients ?

  • Le DIU au cuivre peut allonger la durée des règles. Mais si vos règles sont courtes et peu abondantes, la différence sera imperceptible.
  • Le DIU hormonal peut provoquer les mêmes effets secondaires que les contraceptifs contenant des progestatifs : petits saignements répétés ou au contraire disparition des règles (ce qui est sans gravité), prise de poids, et/ou poussée d'.

Qui ne peut pas utiliser un DIU ?

Pour le DIU au cuivre, les personnes :
  • ayant une malformation de l'utérus (ce qui est rare) ou un gros fibrome : le DIU ne pourra pas être inséré ; celles dont le col (orifice) de l'utérus est trop large en raison d'accouchements multiples ou difficiles (le DIU risque d'être expulsé) ;
  • ayant un cancer du ou de l' (avant traitement) ;
  • porteuses d'une (mais le DIU peut être inséré une fois que l'IST a été traitée et a guéri depuis plus de 3 mois) ;
  • ayant une génitale haute (de l'utérus ou des trompes) en cours, récidivante, ou datant de moins de 3 mois ;
  • ayant des saignements vaginaux inexpliqués ;
  • venant d'accoucher (il faut attendre quatre semaines après un accouchement par voie basse ) ;
  • ayant eu une infection après un accouchement ou un il y a moins de 3 mois ;
  • ayant eu une tuberculose génitale ;
  • ayant une maladie de Wilson ou des allergies au cuivre.
Pour le DIU hormonal

Les contre-indications sont les mêmes que pour le DIU au cuivre (voir plus haut), mais il faut y ajouter les contre-indications liées à la présence de l'hormone : ne pourront pas en bénéficier les personnes qui ont une , , cancer du sein, de l'endomètre ou de l'ovaire, tumeur (bénigne ou maligne) du foie, maladie aigue du foie (hépatite virale aigue).

Après la pose d'un DIU, un suivi gynécologique régulier est nécessaire. Au minimum, une visite de contrôle tous les ans permettra de vérifier qu'il est correctement placé et vous permettra de faire le point sur votre santé gynécologique. La fréquence de ces contrôles est à discuter avec le professionnel de santé.

A qui dois-je m’adresser pour me faire poser un DIU ?

  • A votre médecin traitant. Si lui-même ne pose pas les DIU, il peut vous indiquer un gynécologue, un médecin ou une sage-femme qui le fait ;
  • A un gynécologue ;
  • A une sage-femme ;
  • A un Centre de Planification et d'Éducation Familiale ().

Où se le procurer et à quel prix ?

Le Dispositif Intra-Utérin (DIU) doit d’abord être prescrit par un médecin ou une sage-femme. Vous pouvez ensuite l’obtenir avec votre ordonnance en pharmacie.

Son prix :

  • Pour le DIU au cuivre : 30,50 €* 
  • Pour le DIU hormonal : autour de 112 €*

Tous les DIU (au cuivre et hormonal) sont remboursés à 65 % par l'Assurance Maladie.

La délivrance du DIU est gratuite et confidentielle :

  • En pharmacie pour les mineures assurées sociales ou ayants droit ;
  • Dans les CPEF (Centres de Planification et d'Education Familiale) sans condition d’âge pour les mineures souhaitant garder le et pour les non-assurées sociales.

*prix public indicatif 

Trucs & Astuces

Si vous craignez de ressentir de la douleur au moment de la pose ou du retrait du DIU, il est possible de demander des antidouleurs au professionnel de santé.