Éjaculation rapide, incapacité à éjaculer, douleurs pendant les rapports sexuels, problèmes d’érection, perte de libido… Les troubles sexuels chez l’homme sont nombreux et fréquents. Parce qu’ils sont encore tabous, peu osent en parler, passant souvent à côté de solutions qui pourraient les aider. Car oui, des solutions et des traitements existent !

Les points à retenir

  • Les problèmes d’érection peuvent être fréquents et toucher tous les hommes, même jeunes.

Qu'est-ce qu'un problème d'érection ? 

Vous n’arrivez pas facilement à obtenir une , vous « bandez mou » ou votre érection ne dure pas assez longtemps pour avoir une relation sexuelle ? Vous rencontrez un problème d’érection, aussi appelé dysfonctionnement érectile ? Ne vous inquiétez pas, il s’agit d’un problème fréquent qui peut toucher tous les hommes - même jeunes.

En France, 32 % des hommes de 40 ans et plus ont déjà eu des problèmes d’érection1. Et pourtant, peu d’entre eux osent en parler à un médecin ou autre professionnel de santé, car pour beaucoup, problème d’érection égale remise en cause de la virilité, humiliation… Un tabou qu’il est nécessaire de lever. Car, outre que les troubles érectiles sont parfois dus à un problème de santé, il existe des manières d’y remédier. 

Quelles sont les causes de ces problèmes d'érection ? 

Différents facteurs peuvent être à l’origine des troubles érectiles. En voici quelques-uns :

  • l'âge (les problèmes d’érection sont plus fréquents après 40 ans) ;
  • des blocages psychologiques (choc émotionnel, stress, anxiété, dépression…) ;
  • des problèmes hormonaux ;
  • le tabagisme ;
  • la prise de certains médicaments ;
  • les chirurgies et traumatismes de la région du bassin ;
  • le manque d’activité physique ;
  • la prise de poids ;
  • des maladies (diabète, maladies cardiovasculaires, problèmes circulatoires, neurologiques, inflammatoires…) ;
  • une opération de la prostate.

Comment mesurer les dysfonctionnements ? 

On peut mesurer les dysfonctionnements érectiles par l’EHS (Erection Hardness Score), un outil permettant de mesurer l’échelle de rigidité de l’érection2. Il existe quatre grades de dysfonction érectile (DE). À vous de définir celui qui vous correspond : 

  • 0 : le pénis ne grossit pas.
  • 1 (une dysfonction érectile sévère) : le pénis grossit, mais ne durcit pas.
  • 2 (une DE modérée) : le pénis durcit, mais pas suffisamment pour permettre la .
  • 3 (une DE légère) : le pénis est assez rigide pour permettre la pénétration, mais sa rigidité est incomplète.
  • 4 (pas de DE) : le pénis est complètement rigide.

Quelles solutions ? 

La prise en charge va dépendre de la cause du problème : elle peut être médicamenteuse ou non. Le premier réflexe à avoir est de consulter un médecin. Plus tôt, on consulte, mieux c’est ! Oubliez la peur, la honte ou le manque de confiance que vous pouvez ressentir : les problèmes érectiles peuvent toucher tout le monde. Votre professionnel de santé est là pour vous accompagner, définir les causes de ces troubles et déterminer avec vous les solutions ou le traitement à mettre en place. 

Quels traitements possibles ? 

Tout dépend de la cause de vos troubles érectiles. S’ils sont liés à une autre maladie, un traitement de la maladie en question pourra sans doute aider à régler vos problèmes. Quoi qu’il en soit, et peu importe la cause, il faudra vous tourner vers un professionnel de santé qui pourra vous proposer : 

  • des conseils d’hygiène de vie (alimentation, aide à l’arrêt du tabac…) ;
  • une aide via des médicaments (par voie orale ou par injection) ;
  • une pompe et/ou un anneau à placer sur le pénis ;
  • une chirurgie dans certains cas ;
  • un accompagnement psychologique (pour gérer le stress, les soucis personnels, un blocage…).

Qu'est-ce qu'une éjaculation rapide ? 

On parle d’ rapide quand celle-ci n’est pas du tout maîtrisée et que la personne concernée estime qu'elle arrive trop tôt. C'est une notion très subjective ! Il faut garder en tête que la moitié des pénétrations durent moins de 5 minutes.

Quelle est la cause d'une éjaculation rapide ? 

Trop de plaisir, trop de , une difficulté à maîtriser ses émotions… L’ ou prématurée arrive souvent pendant les premiers rapports sexuels ou lors d’une nouvelle relation, et c’est normal. Il faut commencer à chercher les causes quand l’éjaculation rapide se produit de manière répétée ou qu'elle arrive après une période de rapports sexuels jugés satisfaisants. Un médecin pourra vous guider et chercher les causes avec vous. Celles-ci peuvent être multiples. 

Qu'est-ce qu'une baisse de libido ? 

Aussi, appelé baisse du désir sexuel, le manque de libido se manifeste par un manque d'envie. Cela peut être ponctuel (fatigue...) ou durable (et donc être la manifestation d'un problème plus profond : hormonal, personnel, psychologique...). Quand cette baisse devient une gêne pour la personne concernée, il est possible de consulter un professionnel de santé, tel qu'un . Il vous aidera à comprendre les mécanismes de cette baisse de libido et, ainsi, mieux appréhender votre désir sexuel.

Qu'est-ce que la difficulté à atteindre un orgasme ou obtenir l'éjaculation ? 

Si certains hommes souffrent d’éjaculation précoce, d’autres ont plus de difficultés à atteindre l’ ou à obtenir l’éjaculation : c’est ce qu’on appelle l’anorgasmie, l’anéjaculation ou encore l’éjaculation retardée. Ces troubles sont souvent causés par différents facteurs (physiques, psychologiques), qui demandent à être pris en charge par un professionnel de santé s’ils persistent. 

Sources :

  1. Giuliano, F., et al. (2002). Prevalence of Erectile Dysfunction in France: Results of an Epidemiological Survey of a Representative Sample of 1004 Men, European Urology 42(4): 382-389.
  2. Validation of the Erection Hardness Score, Mulhall J.-P. et al., Journal of Sexual Medicine 2007 ; 4 : 1626-1634. © John Wiley and Sons.