Aujourd’hui, grâce aux traitements et à une bonne hygiène de vie, une personne porteuse du VIH (virus de l’immunodéficience humaine) peut avoir la même vie familiale, sociale et professionnelle qu’une personne n’ayant pas le virus.

Les points à retenir

  • Une personne séropositive sous traitement ne transmet pas le virus.
  • Les traitements permettent aux personnes séropositives d’avoir une espérance de vie rétablie.
  • Une personne séropositive peut avoir la même vie familiale, sociale, professionnelle qu’une personne n’ayant pas le virus.

Comment les traitements permettent-ils une vie normale ?

Les traitements actuels du VIH permettent de mener une vie normale que l’on soit célibataire, en couple ou parent. 

Le bon traitement est choisi avec votre médecin, en fonction de votre état médical, mais aussi de vos habitudes de vie. La variété des molécules disponibles actuellement permet de bénéficier du traitement le plus adapté et avec le moins d’effets secondaires.

Pour être efficace, le traitement choisi doit être pris tous les jours. Ce traitement rend la charge virale (c’est-à-dire la quantité de dans le sang) indétectable avec zéro risque de transmission à votre partenaire ou à vos proches.

Un suivi médical régulier et adapté à votre état de santé est indispensable. Au début de la prise en charge, de nombreux examens sont réalisés afin de connaître votre état général, l’étendue de l’, etc. Une fois les traitements débutés, quelques examens permettront de mesurer leur efficacité, et de savoir si vous les supportez bien. Par la suite, les bilans s’espacent, et, sauf problème de santé particulier, les contrôles se réduisent à deux par an. 

Indétectable = Intransmissible 
Le traitement contre le VIH a un effet appelé « TasP » : il rend la charge virale indétectable dans le sang avec zéro risque de transmission à son partenaire ou à son enfant en cas de grossesse.

Actions Traitements

Actions Traitements est une association de patients qui a pour but d’informer, d’accompagner, de soutenir et de défendre les droits des personnes vivant avec l’infection à VIH, les virus de l’hépatite, la tuberculose, les pathologies associées et les infections sexuellement transmissibles

Actions Traitements

Quels sont les effets secondaires possibles du traitement contre le VIH ?

Le traitement contre le VIH peut avoir des effets indésirables, par exemple :

  • des troubles du sommeil ;
  • une perte d’appétit ;
  • des nausées.

Si vous ressentez des effets gênants, parlez-en à votre médecin. Il adaptera votre traitement pour que vous ayez moins d’effets secondaires, voire aucun.

Bon à savoir : en cas d’effets secondaires, ne stoppez pas votre traitement ! Vous pouvez contacter votre médecin pour qu’il le change.

Comment adopter une bonne hygiène de vie ?

L'infection au VIH peut exposer à certaines carences et à davantage de risques de développer certaines maladies. Il est donc recommandé d’adopter une bonne hygiène de vie pour rester en bonne santé.

Avoir une bonne alimentation

Les recommandations pour une alimentation équilibrée sont les mêmes que pour le reste de la population. Vous pouvez en discuter avec votre médecin et consulter le site mangerbouger.fr. Si votre appétit diminue, vous pouvez fractionner vos prises alimentaires.

Pratiquer une activité physique régulière

Une activité physique régulière aide aussi à maintenir une bonne santé physique et mentale. Elle stimule le système immunitaire afin de mieux lutter contre les infections. 

Ne pas consommer de tabac

Cela permet de rester en bonne santé. De nombreuses solutions existent pour se faire accompagner dans l’arrêt du tabac. Le site Tabac-Info-Service rassemble tous les dispositifs d’aides. 

Éviter la consommation de drogues et raisonner sa consommation d’alcool

Les recommandations sur l’usage des drogues et la consommation d’alcool sont les mêmes que pour le reste de la population. 

Adopter une bonne hygiène de sommeil

Préserver son sommeil joue également un rôle crucial dans la qualité de vie. 

Comment prendre soin de votre moral ?

Il n’est pas toujours facile d’apprendre sa séropositivité. Alors, comment prendre soin de votre moral si vous êtes séropositif ? Prendre soin de son moral, c’est aussi prendre soin de soi au quotidien grâce au traitement et à une bonne hygiène de vie. C’est aussi croire en soi, à ses capacités, en cultivant l’estime de soi.  
Si vous vous sentez isolé, parler de votre séropositivité à une personne de confiance, à votre médecin ou à une association permet de se sentir soutenu. 

Les associations comme Aides ou les Séropotes peuvent aussi vous aider à trouver les mots pour parler de votre séropositivité. Elles organisent des temps d’échange avec d’autres personnes séropositives. Une occasion d’évoquer son moral et ses projets.
Sur le site de Sida Info Service.org, vous avez accès à un annuaire d’orientation dans lequel vous trouverez les associations vers lesquelles vous pouvez vous tourner si vous ressentez le besoin de parler de votre vie avec le VIH, de vos envies, de vos défis. 

Source :

  1. Chiffres clés : https://www.thelancet.com/journals/lanhiv/article/PIIS2352-3018