Quelle contraception choisir si vous êtes mineur ?

Pouvez-vous utiliser un moyen de contraception si vous n’avez pas encore 18 ans ? Comment et où l’obtenir ? Devez-vous avoir l’accord de vos parents ?

Les points à retenir

  • La contraception est un droit, même si vous êtes mineur.
  • La contraception peut vous être délivrée de manière anonyme et gratuite.
  • Pour ne pas faire apparaître les raisons de consultation et la prescription de contraceptifs sur les relevés de vos parents, vous pouvez demander « le secret ».
  • En cas de contraception d’urgence, une pharmacie peut vous la délivrer, ainsi que l’infirmière scolaire ou le planning familial (CPEF).
Les moyens de contraception
La contraception est un droit, même si vous êtes mineur.

Une personne mineure peut-elle prendre une contraception ? 

Si vous êtes une fille

Oui ! Une mineure peut prendre une . C’est un droit pour toutes les femmes, peu importe l’âge. Certaines contraceptions, comme le préservatif, sont même gratuites pour les mineures.

Si vous êtes un garçon

Oui ! Un mineur peut tout à fait utiliser des préservatifs. Vous pouvez en trouver gratuitement dans certains lieux d’accueil pour la jeunesse, à l’infirmerie scolaire ou auprès d’associations. Il est également possible d’en obtenir remboursés à 60 % avec une ordonnance.

Bon à savoir : que vous soyez une fille ou un garçon, la contraception définitive est interdite aux mineurs. 

La contraception est un droit !
Et ce, pour toutes les femmes, peu importe leur âge.

Faut-il avoir l’autorisation de vos parents pour obtenir une contraception si vous êtes mineur ?  

Non. Il n’est pas nécessaire d’avoir l’autorisation de vos parents pour obtenir une contraception.

Qui peut vous prescrire une contraception si vous êtes mineur ?  

Que vous soyez une fille ou un garçon, si vous souhaitez obtenir une ordonnance pour acheter une contraception, vous pouvez :

  • vous rendre au Centre de planification et d’éducation familiale (), aussi appelé « planning familial », afin de pouvoir consulter un médecin ou qui vous prescrira le contraceptif le mieux adapté à votre situation. La consultation est gratuite ;
  • consulter le médecin généraliste ou gynécologue de votre choix. La consultation est gratuite si vous disposez d’une carte vitale ou d’une attestation de droits (la vôtre si vous en avez une ou celle de vos parents) et que le médecin ne pratique pas de dépassements d’honoraires.

Une fois l’ordonnance obtenue, rendez-vous dans la pharmacie de votre choix pour retirer votre contraception.  

Bon à savoir : il n’est pas possible de se faire prescrire une ordonnance de contraceptif à l’infirmerie scolaire ou dans un Espace vie affective, relationnelle et sexuelle (Evars), anciennement appelé « EICCF ». En revanche, dans ces lieux, vous pouvez être informé et conseillé sur les démarches à effectuer.  

Quels sont vos droits par rapport à vos parents ? 

Si vous avez le même numéro de Sécurité sociale que l’un de vos parents, mais que vous ne souhaitez pas qu’ils soient informés de vos démarches, le plus simple est de privilégier une consultation au sein d’un CPEF. Cette consultation est anonyme et gratuite. Vous n’avez donc pas besoin d’utiliser la carte vitale de vos parents.

  • Lors d’une consultation auprès d’un professionnel de santé, pensez à bien informer le médecin de l’anonymat de cette consultation afin qu’elle n’apparaisse pas sur les relevés de remboursement de l’Assurance Maladie de vos parents. 
  • À la pharmacie, vous pouvez aussi demander à rester anonyme. Le pharmacien sera alors tenu de garder le médical et de ne pas faire apparaître l’acte dans les relevés de l’Assurance Maladie. 

Bon à savoir : les professionnels de santé sont tenus au secret médical.

La contraception est-elle gratuite quand on est mineur ?

Oui, pour toutes les contraceptions qui sont prises en charge par l’Assurance Maladie. Dans ce cas, elles peuvent être obtenues sans avance de frais.
Les préservatifs sont accessibles anonymement et gratuitement dans :

  • les centres gratuits d’information, de et de diagnostic () ;
  • les Centre de planification et d’éducation familiale ou planning familial (CPEF) ;
  • les infirmeries scolaires. 

En pharmacie, deux marques de préservatifs (Eden® et Sortez couverts!®) sont prises en charge à 60 % par l’Assurance Maladie sur prescription d’un médecin. 

Bon à savoir : si vous n’avez pas de carte vitale ni d’attestation de droits, parlez-en à votre pharmacien qui vous proposera une autre solution.

Où vous procurer une contraception d’urgence ? 

Oubli de pilule, accident de préservatif... vous avez besoin d’avoir recours à une contraception d’urgence ? Sachez qu’elle peut être délivrée sans condition et gratuitement pour les jeunes femmes mineures :

  • au planning familial (CPEF) ;
  • en pharmacie ; 
  • à l'infirmerie scolaire ;
  • dans un CeGIDD.

Peut-on tomber enceinte durant les 1ers cycles des règles ?
Oui ! Lors de la puberté, l’organisme subit des changements hormonaux et les jeunes filles peuvent tomber enceintes environ 15 jours avant l’apparition de leurs premières règles. Il est donc nécessaire de se protéger dès les premiers rapports pour éviter une éventuelle grossesse non prévue, mais aussi des infections sexuellement transmissibles (IST).

Un garçon mineur peut-il obtenir une contraception pour sa partenaire ?  

En pharmacie et avec une prescription, un garçon mineur peut obtenir une contraception pour sa partenaire. Dans le cas de la contraception d’urgence, il est recommandé à la jeune fille mineure de se déplacer à la pharmacie pour l’obtenir, car la gratuité ne sera appliquée qu’en sa présence. Vous pouvez également vous adresser à l’infirmerie scolaire ou encore vous rendre directement dans un CPEF proche de chez vous pour l’obtenir facilement et gratuitement. 

Contacts

Trouvez le CeGidd ou le planning familial le plus proche de chez vous pour obtenir une contraception :